Identifiez-vous ou inscrivez-vous au site
« CR ASCO 2016 »
Pour consulter le contenu de ce site, vous devez vous identifier ou vous inscrire Pas encore inscrit ?
L'inscription et l'utilisation de MediPass sont des services gratuits
connexion
 

Envoi du mail en cours
 
Avec le soutien institutionnel du Laboratoire

Cette opération bénéficie
du soutien institutionnel du laboratoire

Il y a actuellement : 102 articles, 14 vidéos en ligne
Edito
Le mélanome, ou comment passer d’un « drug killer » à un pionnier de l’immunothérapie
Par le Dr Sandrine Monestier (Marseille), le 07-06-2016
Qui aurait cru dans la communauté oncologique il y a 10 ans que l’irréductible mélanome serait à l’origine de l’explosion des nouvelles thérapies immuno-oncologiques (IO) ? Même si l’identification des patients qui en tireront un bénéfice n’est pas claire à ce jour... Lire la suite

Le choix des lecteurs

Zoom
Résultats de PALOMA-2 : un nouveau standard est né ! Rapporté par le Dr Florence Dalenc (Toulouse)
Les résultats tant attendus de la phase III, PALOMA-2, ont été ce jour présentés par D Slamon. On se souvient que l’étude PALOMA-1, phase II randomisée, comparant Létrozole (L) versus Létrozole + Palpociclib (P) avait montré un net bénéfice en Survie Sans Progression (SSP) : 10.2 mois versus 20.2 mois... (...) Lire ce zoom
Résultats de l’essai IMvigor210, cohorte 1, en situation de 1ère ligne inéligible au cisplatine Rapporté par le Dr Marine Gross-Goupil (Bordeaux)
L’immunothérapie était attendue et désormais la salle ne se vide plus lors des sessions vessie ! En effet, matinée riche avec une première présentation sur les données d’efficacité et de tolérance de l’Atézolizumab (atézo), Ac anti-PD-L1 chez les patients atteints de cancers urothéliaux localement avancés ou métastatiques, inéligibles au cisplatine... (...) Lire ce zoom
Déficience et Efficience - Blocage du récepteur Programmed Death 1 (PD1) dans les cancers avec déficience du système de réparation des mésappariements de l’ADN (MMR) indépendamment de l’histologie Rapporté par le Dr Maud Toulmonde (Bordeaux)
Lors de la session orale du track « Developmental Therapeutics Immunotherapy », une phase 2 de type basket évaluant l’efficacité du pembrolizumab à la dose de 10mg/kg toutes les 2 semaines dans les tumeurs solides MMR déficientes a retenu l’attention. La déficience du système de réparation des... (...) Lire ce zoom
Biomarqueurs, ADN tumoral circulant et hétérogénéité tumorale Rapporté par le Dr Maud Toulmonde (Bordeaux)
Dans une présentation très intéressante portant sur l’hétérogénéité tumorale, Charles Swanton a détaillé l’importance de la clonalité des évènements oncogéniques « drivers » sur le pronostic et la réponse thérapeutique des patients... (...) Lire ce zoom
Comité de rédaction

Directeur de la publication: Thierry Klein

Directeur des rédactions: Dr Caroline Reitz

Coordinateur:

Dr Cécile de Labareyre (Vincennes)

Médecins rédacteurs:

Dr Sébastien Couraud (Lyon)
Dr Florence Dalenc (Toulouse)
Dr Richard Delarue (Paris)
Dr Jérôme Desramé (Lyon)
Dr Marine Gross-Goupil (Bordeaux)
Pr Côme Lepage (Dijon)
Dr Christelle Levy (Caen)
Dr Sandrine Monestier (Marseille)
Dr Patricia Pautier (Villejuif)
Dr Maud Toulmonde (Bordeaux)
Dr Yann Alexandre Vano (Paris)
Interviews
Les derniers articles scientifiques
Retrouvez ci-dessous les derniers articles publiés (pour l'intégralité des articles, utilisez les menus).
Génito-urinaire
Analyse en sous-groupe et survie globale actualisée de la phase II randomisée comparant le lenvatinib, l’everolimus et la combinaison lenvatinib + everolimus
Dr Yann Alexandre Vano, Hôpital Européen Georges Pompidou - Paris le 7-06-2016
Le Lenvatinib est un TKI ciblant les VEGFR1- 3 ainsi que le FGFR, PDGFR, RET et KIT, approuvé depuis 2015 dans le cancer de la thyroïde différencié réfractaire à l’iode radioactif. Une étude de phase II randomisée comparant le lenvatinib, l’everolimus et la combinaison lenvatinib + everolimus a été présentée...
Immunothérapie
Hyperméthylation, diminution de la présentation d’antigènes et échappement immunitaire dans le cancer du sein. Une petite pierre en faveur des associations d’inhibiteurs d’immune checkpoint et d’agents déméthylants
Dr Maud Toulmonde, Institut Bergonié - Bordeaux le 7-06-2016
La dérégulation ou la perte de l’expression des molécules du système HLA (ou CMH) de classe I est un mécanisme majeur d’échappement tumoral à la veille immunitaire. Les tumeurs du sein HER2+ et triple négatives avec une expression faible de ces molécules ont un plus haut risque de rechute...
Immunothérapie
Nivolumab vs choix de l’investigateur : update et résultats de l’analyse de biomarqueurs dans l’étude Checkmate 141 dans les cancers épidermoïdes de la tête et du cou métastatiques ou en rechute
Dr Maud Toulmonde, Institut Bergonié - Bordeaux le 7-06-2016
Le pronostic des patients en rechute ou en situation métastatique d’un cancer épidermoïde de la tête et du cou est sombre avec une durée de survie médiane en situation platine réfractaire ≤ 6 mois. L’étude Checkmate 141 évaluait l’anti-PD1 Nivolumab (nivo) 3mg/kg toutes les...
Dermatologie
Mélanome à l’ASCO 2016 : actualisation sans surprise d’études majeures
Dr Sandrine Monestier, Hôpital de la Timone - Marseille le 7-06-2016
L’ASCO 2016 aura été l’occasion d’actualiser des résultats d’études importantes dans le mélanome métastatique : pas de mélanome en séance plénière cette année, donc, mais des confirmations précieuses pour nos patients...
Dermatologie
Etude NEMO : essai de phase III comparant le binimetinib à la dacarbazine chez les patients atteints de mélanome avec mutation NRAS
Dr Sandrine Monestier, Hôpital de la Timone - Marseille le 7-06-2016
Les mélanomes avec mutation NRAS représentent 20% des mélanomes. Ils surviennent plus souvent chez des sujets âgés en zone exposée et ont un phénotype plus agressif : plus souvent épais, d’index mitotique élevé et avec un plus grand risque de métastases cérébrales...
Dermatologie
Pembrolizumab + ipilimumab : l’autre combinaison !
Dr Sandrine Monestier, Hôpital de la Timone - Marseille le 7-06-2016
Le mélanome conserve encore pour peu de temps une certaine avance sur les autres tumeurs en matière d’immunothérapie : là où la combinaison anti CTLA4 + anti PD1 commence à être considérée dans d’autres spécialités, c’est une réalité dans la prise en charge du...
Génito-urinaire
Analyse de la FDA du traitement post-progression par nivolumab des patients avec cancer du rein métastatique inclus dans l’étude CheckMate 025 - Traitement post-progression par nivolumab des patients avec un cancer du rein métastatique traités dans l’étude CheckMate 025
Dr Yann Alexandre Vano, Hôpital Européen Georges Pompidou - Paris le 7-06-2016
Etonnant !
Ce n’est pas tous les jours que l’on voit 2 études posant la même question, sur les mêmes patients, traités dans le cadre de la même étude, et qui plus est avec des résultats différents !
Cela méritait d’être confronté en poster discussion.
Génito-urinaire
Corrélation entre réponse et survie globale sous nivolumab vs everolimus dans l’étude de phase III randomisée CheckMate 025
Dr Yann Alexandre Vano, Hôpital Européen Georges Pompidou - Paris le 7-06-2016
Et voilà une nouvelle analyse post-hoc de l’étude CheckMate 025 qui comparait nivolumab à l’everolimus dans le cancer du rein métastatique après échec d’un TKI.
Les auteurs ont étudié la survie en fonction de la meilleure réponse radiologique selon RECIST obtenue dans les 4 premiers mois.
Génito-urinaire
PRINCE : docétaxel de temps en temps, ou tout le temps ?
Dr Marine Gross-Goupil, CHU Saint-André - Bordeaux le 7-06-2016
Le nombre de cycles de docétaxel diffère d’une étude à une autre, 6 pour STAMPEDE, jusqu’à 9 cycles dans le TAX 327(2)… Cette étude germanique pose la question du bénéfice d’un schéma intermittent, comparé à une exposition permanente au TXT.
Génito-urinaire
CHAARTED : « vous avez dit quantité, mais la qualité dans tout ça ? »
Dr Marine Gross-Goupil, CHU Saint-André - Bordeaux le 7-06-2016
On ne présente plus l’essai CHAARTED, premier essai randomisé de phase III a avoir rapporté le bénéfice en survie globale d’introduire une chimiothérapie par docétaxel chez les patients présentant un cancer de la prostate métastatique avec haut volume tumoral au diagnostic, en parallèle de l’instauration
Sénologie
Les mutations de PI3KCA, non prédictives de l’efficacité de l’Evérolimus (m-TOR inhibiteur) mais potentiellement prédictives de l’efficacité des inhibiteurs de PI3KCA
Dr Florence Dalenc, Institut Claudius Regaud - Toulouse le 7-06-2016
PI3KCA est sans aucun doute l’un des gènes les plus souvent muté si l’on considère les carcinomes mammaires RH+ (environ 25-30%). La signification biologique de cette mutation n’est pas connue et à ce jour. Il n’y a actuellement pas d’utilité clinique démontrée à la rechercher.
Sénologie
Les risques de rechutes tardives selon une méta-analyse de l’EBCTCG pour les patientes ayant un pT1-T2 RE+ après 5 ans d’hormonothérapie.
Dr Florence Dalenc, Institut Claudius Regaud - Toulouse le 7-06-2016
Dans un contexte où l’on s’interroge sur le prolongement de l’hormonothérapie adjuvante au-delà de 5 ans, tout au moins pour les patientes les plus à risque de rechute (à distance surtout), il apparait au travers d’une méta-analyse conduite par l’EBCTCG que les caractéristiques clinico-histologiques dont le pN (surtout) mais aussi
Pneumologie
BRAF : une liaison prometteuse
Dr Sébastien Couraud, CHU Lyon le 7-06-2016
Il est vrai que, jusqu’alors, les traitements ciblant BRAF s’étaient avérés décevants. Le Dr David Planchard a rapporté ce matin les résultats d’un essai de phase 2 testant l’association de deux molécules chez les patients métastatiques avec une mutation de BRAF.
Hématologie
Le volume métabolique total à l’inclusion prédit la survie des patients atteints d’un lymphome de Hodgkin inclus dans le protocole AHL 2011
Dr Richard Delarue, Hôpital Necker - Paris le 7-06-2016
Les premiers résultats (analyse intérimaire) de l’étude AHL2011 ont été présentés l’an passé à la Société Américaine d’Hématologie. Cette étude portait sur l’impact d’une adaptation thérapeutique selon une TEP réalisée précocement, après la deuxième cure de BEACOPP renforcé...
Gastro-entérologie
PET-PANC : évaluation prospective multicentrique de l’apport du PETscan dans le diagnostic et la prise en charge du cancer du pancréas
Dr Jérôme Desramé, Lyon le 7-06-2016
Le scanner TAP est l’examen de référence pour le diagnostic et le bilan d’extension du cancer du pancréas. Cependant, en cas de petite tumeur (<20 mm), il s’avère non contributif dans 20 % à 30 % des cas : la réalisation d’une écho-endoscopie est recommandée dans cette situation (http://www.tncd.org/). La place du PETscan reste mal définie.
Hématologie
Signification pronostique d’une signature de prolifération dans le lymphome à cellules du manteau
Dr Richard Delarue, Hôpital Necker - Paris le 7-06-2016
Evaluer le pronostic des patients reste important, y compris dans une pathologie comme dans le lymphome à cellules du manteau où le traitement de première ligne est – pour le moment – bien codifié. En pratique habituelle, c’est le MIPI (Mantle Cell Lymphoma International Pronostic Index) ou ses déclinaisons...
Hématologie
Prédiction de l’efficacité thérapeutique par la mesure de l’ADN tumoral circulant dans les lymphomes diffus à grandes cellules
Dr Richard Delarue, Hôpital Necker - Paris le 7-06-2016
Depuis quelques années, et surtout avec l’arrivée de traitements ciblés potentiellement efficaces, un effort particulier a été fait pour essayer de diagnostiquer précocement les patients porteurs d’un lymphome diffus à grandes cellules réfractaire à une première ligne d’immunochimiothérapie...
Sénologie
Un peu d’immunothérapie : données d’efficacité de l’association atezolizumab + nab-paclitaxel dans le cancer du sein métastatique triple négatif
Dr Christelle Levy, Centre François Baclesse - Caen le 7-06-2016
Les espoirs fondés sur l’immunothérapie en cancérologie n’ont pas encore vraiment atteint le domaine de l’onco-sénologie. Le cancer du sein triple négatif semble néanmoins se prêter à ce type d’approche, via les inhibiteurs de la voie PD-1/PD-L1.
Attention, l'objectif de cette publication est de fournir des informations sur l'état actuel de la recherche ; ainsi, les données présentées sont susceptibles de ne pas être en accord avec les AMMs validées en France des produits cités et ne doivent pas être mises en pratique.